en friche... complètement !

Publié le par thierry de briel

friche-jpg.jpg



J’ai connu des paysans qui se levaient le matin, très tôt le matin, pleins d’énergie, en pensant : « je vais aller cultiver mon champ pour nourrir le reste des hommes… ! »

 

Oui, c’est vrai, çà existait ! 

A ce paysan joyeux, des oligarques très fous, ont dit : « produis plus et moins cher, on va ouvrir les frontières pour que tu puisses vendre ». 

Il ne les croyait pas trop et n’a pas vu sa cassette grossir… et il s’assombrit le paysan…

 

Les intelligents et les gouvernants lui ont dit : « on va tenir compte de ce que produisent les autres et contingenter tes productions ou arracher tes plants contre une petite ristourne, t’inquiète pas… »

 

Il les a encore moins crû, le triste laboureur, et ce fut toujours pire pour lui : rien dans la cassette, dans la chaussette : rien non plus ! 

« Pas étonnant tu fais de la m…, change, fais du bon ! ». Résigné,  il a essayé ou est parti, le paysan !

 

Bien des grandes terres qui, fécondes et soumises s’offraient à lui à l’aube, sont désormais en friche ; la dernière récolte, les derniers plans arrachés y pourrissent.


Le bon peuple ne peut plus payer la viande, ni le lait, ni la farine, ni le pain… il vient s’enquérir auprès des décideurs, managers, donneurs d’ordre… politiques :

 

-« Qu’est ce que réclament encore nos bouseux ? Faut leur dire qu’il va falloir replanter et vite ! »

-« Non, ce ne sont pas les paysans… d’ailleurs il n’y en a presque plus… »

-« C’est qui ? »

-« C’est le peuple, boss !»

-« Qu’est-ce qu’il a encore…lui aussi ?»

-« Ils n’ont plus de pain… ! »

 

-« Qu’on leur donne de la brioche… !»

Publié dans oreillesdemidas

Commenter cet article

thierry de briel 01/04/2008 20:50

merci de ce gentil commentaire, allez il y aura d'autres histoires, d'autres dessins...çà fume entre neurones et synapses !

GADREAU-PERRONNEAU Jacqueline 26/03/2008 17:27

Hé oui, mon papa était de ceux-là, modeste, et dur à la tâche, ne se plaignant jamais, et qui nous a nourris , mes frères et moi, de bons produits de nos champs," bio" sans le savoir, puisqu'il n'y mettait comme engrais que le fumier des bêtes de ferme..je viens de découvrir votre blog, et adhère en tous points, bien qu' issue d'un milieu professionnel différent..j'ai visité aussi ( rapidement car très occupée au travail) votre site artistique : suis restée "scotchée" (comme disent les "djeunes") par la beauté des oeuvres  !! c'est ma récréation de la journée.