banco !

Publié le par thierry de briel

























Vous êtes trop...!

à me demander pourquoi j'ai publié l'autre jour un dessin (de moi, eh oui !) montrant une banque-rebus, une banqueroute de l'esthétique bancaire !

Allez, je viens vous répondre et vous rassurer en vous remettant sous les yeux le banquier et sa femme de Vermeer de Delft...

que c'est beau et tranquille et chaleureux !

On est loin des truanderies de nos financiers d'aujourd'hui qui nous mettent sur la paille après  nous avoir

pompé notre argent,

facturé le moindre de leurs services,

fait faire leur travail de guichetier au distributeur, dehors, dans le froid et sous l'oeil des voleurs,

perdu toute mesure dans les dépenses de publicité,

tout bon-sens en prêtant à ceux qu'ils savaient dans l'incapacité de rendre tout en  refusant nos investissements prometteurs,

tout leurs fonds  en spéculant sur n'importe quoi,

toute dignité enfin en venant pleurer pour qu'on leur donne l'argent des contribuables sans contreparties...

Une autre catégorie sociale aurait obligée de s'expliquer, de se soumettre aux sanctions de la justice, de rendre gorge, de se réformer en profondeur...

là, rien : ils nous débitent leurs fadaises habituelles sur l'économie, le libéralisme, la mondialisation en costume cravate bien propres avec leur paye habituelle... et l'on gobe....

Policiers et magistrats (qui n'avez de fait pas  le droit d'être en rouge chez eux de temps en temps) ne venez pas vous indigner  sur mon sein (que je n'ai pas d'ailleurs) : si vous aviez accompli  dans ce domaine votre travail avec courage nous n'en serions pas là !

"on ne demande pas des comptes à une banque, M'sieur : crime de lèse-majesté..."

d'où avez-vous sorti çà  ?

"il y a très peu de lois qui permettent de sanctionner un banquier pour mauvaise conduite des affaires, ce n'est pas comme pour la conduite d'un véhicule !"

Ah, oui, je vois...  

Laisse faire le financier ....il est audessus de tous et tu dois l'honnorer et le servir en toutes circonstances ;

ce doit être message subliminal de notre Constitution !










Publié dans humeurs

Commenter cet article