je ne suis pas curieux mais...

Publié le par thierry de briel

bldwdef

 

Il y a plusieurs manières d'aborder ce sujet :

 

La première, triviale, à laquelle vous avez bien entendu pensé tout de suite :

 

je ne suis pas curieux mais je voudrai savoir pourquoi les femmes blondes ont...

 

(voir dessin).

 

La deuxième, savante, en citant Molière dans l'Amour Médecin :

 

La faiblesse humaine est d'avoir

Des curiosités d'apprendre

Ce qu'on ne voudrait pas savoir

 

La troisième, que je vais emprunter, est de poser quelques questions qui ni mon expérience liée à l'âge, ni mon métier pourtant très au fait des choses de la société, ne m'ont permis d'élucider.

 

Comme ce sont les vacances, je ne rédigerai pas un texte homogène mais je rajouterai une ou autre interrogation de temps en temps,

 

j'y réfléchirai, vous y réfléchirez et nous essayerons de trouver une réponse (si vous voulez de la discrétion, envoyez moi un mail comme dab)

 

 

 

 

 

de temps en temps j'essayerai d'opérer une synthèse,

 

si c'est trop scabreux ?

 

comme Molière nous considérerons que ce que nous avons trouvé était ce que nous ne voulions pas savoir...

 

nous ne dirons rien alors et nous contenterons de regarder ce qui est plus agréable, en dessin, en photo, en pub, en discours politique ou philosophiques etc.

 

 

 

PREMIERE QUESTION  (11 aout) :

 

Pourquoi un producteur est souvent moins rénuméré qu'un intermédiaire qui ne fait pratiquement rien, ne donne aucune valeur ajoutée, ou ne fournit qu'un service vulgaire ?

 

 

à bientôt pour d'autres encore plus pointues !

 

 

 

 DEUXIEME  QUESTION ( 12 aout ):

 

 

Pourquoi allonge-t-on le temps de travail alors qu'il y a de moins en moins de travail : veut-on fabriquer des chômeurs ?

 

 

REPONSE DONNEE LE 26 AOUT : 

 

 "il serait en effet plus intelligent de créer d'abord du travail ou de ne pas laisser s'échapper celui qui existe"

 

  REPONSE DONNEE LE 31 AOUT : 

 

 

   "il faudrait tenir compte des idées de Vivianne FORRESTER livrées dans son livre "l'horreur économique"...

 

 

 

TROISIEME QUESTION  (14 AOUT) : 

 

Pourquoi les homosexuels hommes qui,depuis Platon draguent en priorité des éphèbes les plus jeunes possible,veulent -t-ils qu'on prenne au sérieux leur revendication de se voir confier par la loi la possibilité d'élever des enfants ?

 

 

REPONSE DONNEE LE 17 AOUT :

 

"Les hétéros aussi essaient de draguer une fille la plus jeune possible, ce n'est pas pour ça qu'il sont pédophiles..."

 

VOUS LA TROUVEZ SUFFISANTE ? 

 

 

 

REPONSE DONNEE LE 24 AOUT :

 

"il sera aussi rare pour "un enfant d'homos" d'être hétéro adulte que d'être homo adulte en ayant eu, enfant, des parents hétéros...

 

Le but recherché est peut être d'augmenter la population d'homos  

 

 

 

  REPONSE DONNEE LE 25 AOUT :

 

C'est une sottise car la population d'homos ne peut pas augmenter : ils ne se reproduisent pas...

 

 

 

QUATRIEME QUESTION  (16 AOUT) :

 

 

Pourquoi les femmes sont aussi intelligentes que les hommes (et pour certaines parfois plus) alors qu'au principal elles sont au contact des enfants petits... situation pour le moins débilitante ?

 

 

  REPONSE DONNEE LE 23 AOUT :

 

ce sont elles aussi qui fabriquent les hommes : elles leur collent quelque part sous la peau une puce qui s'affole quand elle est à proximité d'une femme belle et indique au cerveau de l'homme qu'elle est belle et intelligente...

 

ET LES FEMMES MOCHES MAIS INTELLIGENTES ALORS ? 

 

 

 

 

 

CINQUIEME QUESTION  (23 AOUT) :

 

 

Pourquoi nos "grands libéraux" qui régissent le monde érigent la libre concurrence comme un dogme, l'entente et le monopole comme des péchés mortels,  mais tolèrent les marchands du souk de l'OPEP qui rançonnent tous les utilisateurs de produits dérivés du pétrole ?

 

 

  REPONSE DONNEE LE 2 SEPTEMBRE  :

 

 

 Parce qu'ils croquent tous dans le pétrole : Texaco, Schell, BP, Total, Elf... combien d'affaires aperçues mais non punies ? Ils ne veulent surtout rien changer à l'ordre établi, ils n'ont pas envie de se redéployer sous le regard de tous vers d'autres chaînes énergétiques...

 

 

SIXIEME QUESTION  (06 SEPTEMBRE) :

 

Pourquoi dans les pistes explorées pour la réforme des retraites n'a-t-on pas prévu, comme dans d'autres pays, de diminuer pensions et retraites actuellement versées ?

 

 

REPONSE DONNEE LE 07 SEPTEMBRE (sur la manif !) :

 

Parce ce que c'est déjà fait : en n'augmentant pas les sommes versées aux retraités ; l'érosion du pouvoir d'achat est pour eux de l'ordre de 2% par an sans compter le non remboursement des médicaments, forfait hospitalier etc...

 

 

 

Publié dans humeurs

Commenter cet article